L’artisanat tunisien d’hier et d’aujourd’hui

Histoire de l'artisanat tunisien

La Tunisie hérite d’une longue histoire, de traditions, de savoir-faire et d’arts. L’artisanat tunisien est riche, pluriel et précieux. Ses artisanes et artisans continuent, malgré le capitalisme, de transmettre génération après génération leurs coutumes et maîtrises. La culture de l’artisanat est très forte en Tunisie. Du Nord au Sud, dans chaque région, son peuple continue fièrement de représenter les richesses culinaires, vestimentaires et artistiques de son territoire.

Certaines pratiques remontent parfois à des époques anciennes et ont quand même échappé à l’oubli et sont encore mises en valeur de façon magistrale.

La tradition vestimentaire

La culture de l’habillement est considérable en Tunisie. Dans chaque région, et au sein même de ces régions, de nombreuses variétés d’habits illustrent la beauté et la complexité de l’artisanat tunisien. Dès le XIXe siècle, chaque village avait fixé leur code vestimentaire. Ces nombreux accoutrements sont diffus dans le quotidien masculin ou féminin ainsi que dans les heureux évènements de la vie dans les pays arabes : les naissances, les baptêmes ainsi que les mariages.

Babouches et Balghas Homme

En haut à gauche : la Balgha, ou babouche est une chaussure traditionnelle tunisienne portée depuis des siècles et réalisée à l’aide  d’un savoir faire précieux. En cuir, brodé aux fils d’or, d’argent et de soie, la Balgha est décorée de motifs très élégants.

En haut à droite et en bas à gauche : la Jebba, portée par les femmes comme par les hommes, cet habit traditionnel est tunisien. Alors qu’elle a tendance être plus portée par les anciennes générations, elle revient progressivement dans la mode moderne grâce aux marques engagées qui son l’artisanat. 

En bas à gauche : le Barnous tunisien, est un vêtement traditionnel porté par les tunisiens depuis l’antiquité car il est attesté historiquement que ce manteau était porté pendant la présence romaine. Les linguistes ont démontré que la racine de ce mot est présent dans la langue berbère, kabyle et arabe. On peut donc dire que de vêtement s’est popularisé au sein de la civilisation arabo-musulmane.

Couvre-chef populaire dans de nombreux pays du Monde Arabe. Depuis les conquêtes arabes, la culture de ce couvre-chef s’est répandue dans le Sud du bassin Méditerranéen. C’est d’abord les couvre-chefs de forme conique qui se sont bien répartis dans les cultures vestimentaires. Les mouvements dynastiques d’Al Andalus, puis Almohades dans la région du Maghreb, ont fait circuler les idées ainsi que la culture du couvre-chef. Il est prouvé que la culture de la Chéchia s’est progressivement diffusée dans la société tunisienne. En effet, la fabrication de la coiffe traditionnelle prendrait une telle importance à Tunis au XVIIIe siècle puisque plusieurs souks seraient spécialisés dans la fabrication de la chéchia.

L'artisanat tunisien

Classée au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO, la poterie de Sajnene est un exemple de l’importance de l’artisanat en Tunisie. Cet artisanat a aujourd’hui une aire d’influence mondiale mais ses produits sont toujours fabriqués par les habitantes de Sajnene un village situé au Nord de la Tunisie, à une centaine de kilomètres au Nord de la capitale Tunis. Savoir faire 100% féminin, la poterie des fées de Sajnene permet de perdurer des traditions aux histoires magnifiques que ses artisanes réalisent chaque jour.

Les assiettes des femmes de Sajnene sont crées par l’argile que regorgent les sols du village, la couleur beige au rosé est obtenue après l’application d’un mélange naturel obtenu de l’argile blanc ou ocre.

L'artisanat tunisien en quelques chiffres !

Un demi million

de personnes sont liées directement ou indirectement à l’économie de l’artisanat en Tunisie.

Cette population représente environ

10%

de la population active en Tunisie.

Les exportations représentent environ près

50 %

de la production de l’artisanat en Tunisie est destiné à la France.

Cette économie participe au PIB à hauteur de plus de

4%

dans les années 2000. 

L'artisanat tunisien

L'ARTISANAT AUJOURD'HUI ET ILEYCOM

L’artisanat tunisien. ILEYCOM vous propose aujourd’hui de replonger dans l’artisanat. Depuis maintenant trois ans, ILEYCOM accompagne les artisans de toute la Tunisie en leur proposant des formations. Ces dernières ont pour but premier de former les artisans non sensibilisés au commerce digital.

Ainsi, ILEYCOM participe au développement de l’entreprenariat social et solidaire en Tunisie. En rencontrant ces artisans dans les régions tunisiennes, notre équipe développe la digitalisation de l’artisanat tunisien comme ensemble d’héritages, témoins de l’histoire de la Tunisie.

Les artisans accompagnés par ILEYCOM revisitent les héritages traditionnels de l’artisanat tunisien encore présent aujourd’hui. Convaincu par le choix de l’éco-responsabilité, ILEYCOM sème les graines d’une économie durable, respectant les principes du développement durable et favorisant l’insertion sociale en Afrique. 

L'artisanat tunisien

De la céramique de Nabeul en passant par les tissus de Kairouan jusqu’aux ustensiles en bois d’olivier, la Tunisie regorge de pratiques transmis de génération en génération. Cette grande variété de produits durables témoigne de la diversité des artisanats et des savoir-faire.

D’en haut à gauche dans le sens des aiguilles d’une montre :

  • Atka : artisan du bois d’olivier Sfaxien ;
  • Ismant : ingénieure du béton de décoration et ameublement à Sfax ;
  • Mizam : créatrice de la marque de vêtement artisanale et moderne ;
  • Alpha décor : mosaïste d’Hammamet.
  • OffPaper : créatrice de sac tote-bag, fourniture, sacoches d’ordinateur très stylisées ;
  • Zwizwi : styliste et créatrice de la marque Zwizwi : revivre l’habillement traditionnel avec modernité.

L'artisanat tunisien

Clin d'oeil aux artisans d'ILEY'COM à Tunis

Lunja. Tradition, savoir-faire, élégance.

L'artisanat tunisien

Pour découvrir nos autres créateurs en Tunisie

Bribri.

Myriam… L’âme créative derrière Bribri, une marque tunisienne qui transcende la mode pour devenir une déclaration audacieuse de résistance et d’authenticité. Inspirée par les tuniques des Amazighs, chaque pièce qu’elle crée est imprégnée de l’héritage riche des tatouages, des tenues des bergers, et des habits des Touaregs.

 

Bribri, c’est bien plus qu’une simple collection de vêtements berbères et artisanaux. C’est un appel vibrant à préserver nos racines face à une domination culturelle indifférente à notre histoire socio-culturelle. Chaque création est un hommage quotidien à nos ancêtres, un acte de résistance contre l’assimilation par l’industrie culturelle occidentale.

4.7/5

Or Deglah.

Or Deglah products est une boutique de vente en ligne des dattes et dérivés, issus de l’économie familiale.
Les dattes sont récoltées après une histoire entre l’agriculteur et le palmier : irrigation, protection, fertilisation, équilibrage des rejets, beaucoup de patience et de persévérance pour vous garantir un goût unique et parfait. Après la récolte, les graines sont bien classées et valorisées pour en extraire des dérivés délicieux et bénéfiques.

Manga ceramic

Au fond de son atelier de Sfax, Manga ceramic Molka Akrout, imagine et produit ses créations uniques en terre glaise, directement des massifs tunisiens ainsi que la terre blanche provenant du nord de l’Europe. Sa passion l’a mené à faire cette activité son métier et propose des objets toujours plus uniques.

L'artisanat tunisien

L'avenir de l'artisanat tunisien

Malgré la prépondérance du commerce de masse, ILEY’COM croit en les artisans tunisiens pour proposer une autre façon de produire, en respectant la nature et en questionnant son rapport à la consommation. L’économie sociale et solidaire à de beaux jours devant elle en Tunisie et en Afrique. Nous sommes convaincus que le commerce éco-responsable permettra de relever les défis sociaux et économiques dans une approche durable en Tunisie.

Un produit acheté = Une formation donnée à un entrepreneur social !

“Nous connectons des acheteurs et des vendeurs à travers le monde, valorisons les produits faits main éco-responsables et issus de l’ESS et créons des opportunités économiques pour tous.”

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

We are using cookies to improve your experience on our website. By browsing this website, you agree to our Privacy Policy
HomeCategories
Search
Account
Select your currency